Aspects structurels de la norme Maison Passive

with Pas de commentaire

Source: Wikimedia Commons

La norme Maison Passive cherche à réduire la consommation énergétique de bâtiments au mètre carré. Elle peut être applicable pour les maisons unifamiliales, multirésidentielles, tours de bureaux, bâtiments commerciaux et autres. La réduction en consommation est atteinte par les principes suivant : L’isolation thermique, l’étanchéité à l’air, la suppression des ponts thermiques, la ventilation double flux et la captation optimale de l’énergie solaire. SBSA Experts-conseils en structure peut assister avec les éléments suivants :

1 – L’isolation thermique

Afin d’obtenir une valeur R élevé pour les parois extérieures, des épaisseurs de murs plus larges que normal sont souvent nécessaires. Pour les projets résidentiels, la conception de murs en double parois de colombage de bois on en poutrelle en I verticale peut être optimiser afin d’augmenter l’espacement entre les éléments.

2 – L’étanchéité à l’air

Les contreplaqués ou les panneaux OSB peuvent être utilisés comme pare-air ou pare-vapeur dépendant des panneaux et de l’épaisseur de ceux-ci. SBSA peut optimiser l’utilisation et l’épaisseur des panneaux afin d’être utilisé comme système latéral du bâtiment (forces du vent et forces séismiques). 

3 – La suppression des ponts thermiques

Les ponts thermiques, un point où l’isolation est interrompue, est souvent dû à des jonctions entre la structure du bâtiment et de l’isolation. Les ponts thermiques peuvent être éliminés avec une bonne conception de l’ingénieur en structure. Les éléments suivants sont à considérer :

  • Une séparation thermique devrait être établie au niveau des balcons. Pour des balcons en béton, il s’agit souvent d’un pont thermique important. L’utilisation de produits tels que Shock peut réduire de façon significative la perte de chaleur.
  • Lors de l’utilisation de structures en porte-à-faux qui sortent de l’enveloppe, il est très difficile d’isoler adéquatement autour de l’élément. Reconnaissant ce pont thermique, l’ingénieur peut proposer des alternatives à la structure afin d’éliminer des percements dans l’enveloppe.
  • Chaque matériel a une conductivité différente. Remplaçant l’acier par des éléments moins conductant, tel l’acier inoxydable ou le bois peut être intéressant pour réduire l’impact de pont thermique. D’autres exemples incluent l’utilisation de connecteurs en fibre de verre pour joindre la paroi extérieure à la structure du bâtiment.
  • Il y a plusieurs détails qui doivent être bien détaillés afin de réduire les ponts thermiques. Des détails de la dalle au mur de fondation, du plancher au mur porteur extérieur, ainsi que des fermes de toit aux murs porteurs peuvent être ajustées afin de laisser assez d’espace pour l’isolation requise.

Source:Wikimedia Commons

  • Les fenêtres peuvent être déplacées à l’extérieur de la structure des murs extérieurs afin d’être centrées avec le revêtement. Des éléments simples peuvent être conçus pour supporter les fenêtres au lieu de conception standardisé qui empêche cette application.

4 – La ventilation double flux

  • Le renforcement de la structure pour l’ajout d’une unité de ventilation et pour l’accumulation de neige autour de l’unité fait partie de nos services. De plus, la conception de poutrelles de plancher moins profonde et à espacement plus rapprocher peut aussi être utilisé afin de réduire le volume total à chauffer.

À propos de l’auteur: